Découvrir Yvetôt et ses alentours

L'église Saint Pierre
Retraçant la vie des saints normands, le vitrail de 1046m², unique en Europe, offre une grande richesse de coloris, une somptuosité et un rayonnement spirituel, qui ne peuvent laisser indifférent. Dans la soirée, quand le soleil sur le couchant vient y projeter ses derniers rayons, il devient une véritable fresque lumineuse qui s'anime.


Le Manoir du Fay
Le Manoir du Fay
Edifié, à partir de 1613 par les soins de Pierre Houel de Valleville, le manoir est aujourd'hui encore une solide construction que décrit Edmond Spalikowsky dans son ouvrage "Autour d'Yvetot". Il est vraisemblable que Pierre Corneille y ait séjourné.

Le Pays de Caux

Le Pays de Caux, située entre la mer et la vallée de la Seine, réserve à chaque saison des couleurs différentes : en avril, les pommiers se couvrent de fleurs aux reflets rose et blanc nacré, en mai, les champs de colza offre un jaune éclatant, en juin, la fleur de lin d'un bleu exquis apparaît, en été, les rouleaux de paille sont dorés par le soleil, en automne, les pommiers et la terre adoptent des tons roux.

Le patrimoine de ce pays, aussi riche que varié, compte châteaux, manoirs, grandes fermes, chaumières, colombiers, moulins, églises, chapelles, calvaires... mais aussi les clos masures.

L'abbaye de Fontenelle

L'abbaye de Fontenelle

Fondée en 649 par Wandrille, qui avait été intendant des domaines des rois mérovingiens, l'abbaye connut un grand rayonnement dans la région et au-delà, jusqu'au IXème siècle, où la vie monastique fut interrompue momentanément par les invasions vikings.

La vie monastique y reprit en 960 et s'y déploya de nouveau pendant tout le Moyen Age et l'époque classique, avant de se trouver brisée en 1790 par la révolution française.

Après un siècle durant lequel l'abbaye fut utilisée comme ateliers et carrières de pierre, une communauté de moines bénédictins y a repris en 1894, et y mène toujours la vie de prière et de travail qui s'y écoule depuis 1350 ans.

Le Musée de Victor Hugo à Valliquerville

Le Musée de Victor Hugo à Valliquerville

La maison familiale des Vacquerie, belle-famille de Léopoldine fut pendant de longues années la résidence d'été de Victor Hugo.

Dans cet environnement feutré et délicat, le poète écrivit notamment de nombreux poèmes dédiés à sa défunte fille et réalisa de nombreuses gravures. C'est pour cette raison que ce lieu imprégné de l'esprit de l'écrivain fut transformé en musée présentant une collection impressionnante de gravures (la troisième collection de France), textes et "copeaux" (premiers essais de texte) de Victor Hugo.

Les Clos Masures

Les Clos Masures

Les clos masures ont la particularité d'être entourés de fossés et de talus longilignes sur lesquels sont plantés une double rangée de hauts arbres d'essences locales (hêtres et chênes), pour protéger les constructions des vents dominants.

A l'intérieur, on y retrouve parfois des bâtiments existants depuis plusieurs siècles, mais surtout des cours masures herbagères et plantées de pommiers, qui donnent à ce pays son caractère.

Le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine

Le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine

Ce parc est la coupure verte entre Rouen et Le Havre. Son territoire est une mosaïque de milieux naturels et de paysages répartis sur les deux rives de la Seine, dont les méandres modèlent la région.

L'écomusée de la Basse-Seine vous accueille en ses différents sites à thèmes comme le Moulin de Pierre, la Maison du Lin, la Maison des Métiers, le Four à Pain, la Maison de la Pomme.

Le musée municipal des Ivoires a Yvetôt

Louis Fron (1848-1929), homme politique local, marchand de chevaux et amateur d'art, a fait don à la ville d'Yvetot en 1929 de sa collection d'oeuvres composée d'ivoires, de terres cuites, ou encore de céramiques.

Le Musée Municipal des Ivoires a été créé en 2001. C'est une étape de la Route de l'Ivoire et des pièces, qui s'étend d'Eu jusqu'au Havre en passant par Dieppe, et Fécamp. Il constitue également la 2e plus importante collection d'ivoires de Seine Maritime.

Dans la 1ère salle, sont exposées plus de 200 pièces en ivoire de provenances géographiques et d'époques diverses. De grands personnages historiques (Henri II, Marie de Médicis, Napoléon 1er...), des statuettes reliquaires, des objets de la vie quotidienne (bijoux, bottes, râpes à tabac...) y sont entre autres présents.

Les visiteurs pourront également admirer une série de personnages chinois et japonais ainsi qu'une collection représentant des pêcheurs Polletais (du quartier du Pollet à Dieppe).

Le musée de la Bénédictine à Fécamp

Le musée de la Bénédictine  Fécamp

Ce palais qui abrite un musée mais également une distillerie, a été construit à la fin du XIXe siècle pour le négociant au nom illustre qui a commercialisé la fameuse liqueur dites la Bénédictine et ainsi fait fortune : Alexandre Le Grand, à ne pas confondre avec l'empereur! L'édifice en lui-mme, de caractère assez excentrique, est très intéressant. Il mêle ainsi style néo-gothique et style Renaissance de manière originale. Le musée du Palais propose différentes pièces, notamment médiévales et parmi celles-ci ce qui m'a beaucoup intéressé: des coffres où l'on peut observer les mécanismes compliqués des serrures! Le Palais possède également un espace exposition où l'on peut apercevoir des oeuvres d'art contemporain. Enfin la distillerie est intéressante, son fonctionnement tant expliqué tout au long de la visite et une dégustation de la Bénédictine tant offerte à la fin de la visite! Vous pourrez au moins découvrir le goût de cette liqueur dont vous aurez entendu parler tout au long de la visite !